Ce qu’est le métier de Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation

Le rôle du Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation consiste principalement à aider tout détenu fraîchement libéré à reprendre une vie normale au sein de la société. Il apporte le soutien et l’encadrement nécessaire à la réinsertion de cet ex-condamné afin que les choses se passent au mieux pour celui-ci et ne l’incitent pas à récidiver. La mission du Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation tient donc au suivi de ce genre de personnes qui, très souvent, ont du mal à revenir dans la vie civile et qui, malheureusement, ne sont pas toujours bien perçues ni bien reçues par la société.

Détails du rôle du Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation

En réalité, le travail d’un Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation n’est pas du tout facile. En fait, tout commence en prison car il prépare les détenus qui sont sur le point d’être rendus à la vie normale, notamment sur le plan psychologique. Il l’aide à garder de bonnes relations avec sa femme ou avec sa famille et amis, s’il en a. Le Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation peut aussi, au besoin, apporter une aide concrète et technique du genre formations professionnelles à la sortie de prison, un appartement, un stage ou même un travail.

Quelles qualités faut-il pour devenir Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation ?

Le métier de Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation requiert des qualités humaines très importantes comme la confiance en l’autre, de l’empathie et parfois, de la compassion. Mais il lui faut rester professionnel et savoir garder la distance nécessaire afin de bien faire son travail tout en montrant suffisamment d’intérêt pour la personne dont il s’occupe. Le Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation doit aussi faire preuve d’une grande persévérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *