Appréhender ce qu’est le marketing

D’une manière générale, on peut dire que le marketing est surtout et avant tout, une affaire de perception. Cela veut dire une écoute attentive et la satisfaction des besoins et des attentes des clients. Car l’objectif est de les attirer et de les fidéliser, autrement dit, on fait tout pour les encourager à venir et à revenir. En fait, pour qu’une entreprise fonctionne correctement de nos jours, à l’heure où la concurrence est plus qu’ardue et avec les crises qui vont et qui viennent, elle a besoin d’activités de marketing.

Une question de perception

De plus, le marketing est en relation directe avec la communauté, la publicité, les relations avec le public, la stratégie commerciale, la comptabilité, la récolte de données, etc. Le tout enrobé d’une bonne dose de créativité. Quels sont les deux styles de marketing les plus en vogue aujourd’hui ? Le marketing B 2 C et le marketing B 2 B. Le premier est l’acronyme de Business to Consumer et le second le Business to Business.

Comprendre le marketing B 2 C

De quoi s’agit-il en réalité ? Il est question de biens de consommation et de grande consommation qui est orienté vers le consommateur final. En d’autres termes, une entreprise se sert de la communication pour toucher directement les consommateurs. Pour mieux comprendre le concept, prenons un exemple concret. Il y a une nouvelle publicité sur un produit laitier qui passe à la télé, à la radio, on en voit des affiches sur les bus et dans les arrêts, et on en donne à goûter à des clients faisant leurs courses dans les supermarchés et dans d’autres points de vente. Avec ce genre de publicité, tous ceux qui prennent habituellement de ce type de produit laitier finiront par en acheter pour essayer. De plus, il est promis que ce produit donne une meilleure santé et son contenant ne pollue pas. En fait, il présente des avantages que les autres produits similaires n’offrent pas et les consommateurs trouvent de leur intérêt d’en acheter. Le marketing B 2 C a atteint son but dans ce cas, puisque son objectif final, c’est d’inciter les consommateurs à acheter des produits qui leur feront du bien et dont ils ne regretteront pas l’achat. Au contraire, ils en seront ravis et satisfaits et continueront à en acheter dans le futur.

Et le B 2 B ?

On parle ici de marketing industriel qui vise le consommateur intermédiaire. On peut prendre l’exemple d’une entreprise qui fait de la publicité à travers son site, sur un blog, avec une page Facebook professionnelle, etc. Et son objectif est que d’autres entreprises connaissent son existence, puisqu’elles aussi, elles ont besoin de se faire connaître et de trouver de nouveaux clients. Donc, elles vont collaborer avec cette entreprise, considérée comme un prestataire, pour optimiser leur image et la populariser sur la Toile. Ce sont donc les entreprises et non les consommateurs qui sont visés dans ce qu’on appelle marketing B 2 B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *